Méthode de construction des photos de simulation

Hypothèses prises en fonction des informations dont nous disposons

  • Le plafond altimétrique n’étant pas donné clairement, le projet ne se donne aucune limite de dimension des machines. Ainsi les simulations sont effectuées avec des éoliennes de 240m de haut, qui sont, dès que possible utilisées. Ces sont les plus grandes éoliennes terrestres à ce jour (300m en mer).
  • Les coordonnées GPS des éoliennes, sont celles que nous avons pu estimer. elle sont dans les zones l’implémentation annoncées par Montcel Durable dans ses tracts.
EoliennesLatitudeLongitudeAltitude
MAT 46° 1’51.81″N  3° 3’50.27″E501
E1 46° 2’2.81″N  3° 3’33.98″E517
E2 46° 2’4.00″N  3° 3’1.00″E541
E3 46° 1’44.20″N  3° 4’10.86″E507
E4 46° 0’8.87″N  3° 5’16.10″E418

La prise de vue

Les photos ont été prises avec un objectif de focale 50mm ce qui correspond au champs de vision humain.

Le positionnement des éoliennes sur les photos

Les azimuts et les distances

Lors de la prise de vue, la prise de l’azimut est mesurée à la boussole. Cet azimut permet d’être reporté sur la carte de Google Earth et ainsi de calculer le positionnement de chaque éolienne à gauche ou à droite de l’axe de prise de vue de la photographie grâce à un calcul de trigonométrie.

La distance est quand a elle mesurée directement sur Google Earth.

La distance, l’altitude de prise de vue et l’azimut jusqu’à l’éolienne sont fournies.

La hauteur des éoliennes sur la photo

Pour calculer la hauteur d’une éolienne de 240m de haut sur la photographie avec le bon rapport, une photo de référence a été réalisée sur le Mat de mesure de vent. Sa hauteur est connue: 100m.

Comme les photos sont toutes faites avec le même objectif, avec la même focale, il ne peut y avoir un phénomène de zoom.

Ainsi il faut mesurer la hauteur du mat en millimètre sur une photo prise à 610m.

Par une règle de 3 on calcule quelle est la hauteur en millimètre d’un objet de 240 mètres à une distance de X mètres. Ceci permet de dimensionner l’éolienne préalablement détourée, sur la photo .

Considérer la topographie pour ne montrer que la partie visible

Nous sommes dans une région vallonnée; faite de creux et de bosses. Il faut donc considérer ce qu’il est possible de voir ou pas, depuis un lieu donné ( Lieu de la prise la photo) en fonction des variations du terrain.

Google Earth fourni pour un trajet donné sur la carte, le profil topographique du terrain.

Il est donc possible sur cette base, de déterminer la hauteur de l’éolienne masquée par le terrain.

La hauteur visible est donc bien la hauteur totale de l’objet moins la partie masquée.

Un classeur de calcul avec une feuille par photo permet d’automatiser les calculs.

Enfin, le montage est effectué sur le logiciel Gimps, qui permet de gérer des calques et ainsi superposer les objets pour obtenir un rendu réaliste.

A lire également